Seulement, pour découvrir qui s'est enfui avec l'argent et la drogue, Tommy doit d'abord mieux se rapprocher du milieu du crime de la ville.
Les débuts sont bien différents de ce que la série connait depuis son passage à concours infographie l'univers HD, avec des jeux assez complexes.
« Grand Theft Auto: Online Reviews », GameRankings (consulté le ).Ainsi Donald Love, l' homme d'affaires sans pitié de GTA III, apparait ici en tant que simple élève du magnat de l' immobilier Avery Carrington.En Australie, quelques modifications sont apportées au jeu pour le faire échapper aux lois de censure australiennes (la possibilité d'aller voir les prostituées est supprimée pour permettre au jeu d'être classifié «MA15» par l' oflc.«Vice City : petits boulots», sur GTA Légende (consulté le ).Ppa.pdf récente» comme nom de fichier pour le fichier malveillant.
Environnement modifier modifier le code Le jeu prend place dans la ville fictive de Vice City, inspirée de Miami, en Floride.
Ces villes sont espacées par des kilomètres d'autoroutes, le comptoir du cadeau chateauneuf sur loire des villages, des zones de campagne et un désert.
A et b (en) « Take-Two self-censoring Vice City », sur GameSpot (consulté le 20 décembre 2014).Los Santos est une ville inspirée de Los Angeles, et au départ le jeu se déroule plus précisément dans le milieu des ghettos, où la drogue et la cocaïne y sont très présentes.L'autre île affiche l'inverse, il existe une Little Havana où les immigrants originaires de Cuba viennent tenter une nouvelle vie, et également une Little Haïti, où les immigrés originaires de Haïti viennent tenter leur chance.Le jeu reste en vue à vol d'oiseau, mais un scénario commence à être présent, même s'il ne revêt pas une grande importance à la différence de Grand Theft Auto III réf. .(en) « Grand Theft Auto IV: The Lost and Damned Reviews », GameRankings (consulté le ).Avec l'aide de Lance, il prend le manoir de Diaz d'assaut, élimine ce dernier et décide de reprendre ses affaires, épaulé par Lance et Rosenberg.(en) « Grand Theft Auto IV Reviews », Metacritic (consulté le ) (en) « Grand Theft Auto IV Reviews », Metacritic (consulté le ).Il est ainsi possible de vagabonder dans l'univers du jeu sans se soucier de l'histoire, et d'interagir avec ce qui vient : obtenir des véhicules, ses cadeaux bien souvent par car jacking comme des voitures, des vélos, et parfois même des trains.Rapports de Times of Inde).Le héros est cette fois Niko Bellic, un immigré serbe, qui veut vivre le rêve américain à Liberty City, comme promis par son cousin Roman.Cet opus permet enfin de faire comme à son habitude tout un tas de nouvelles activités annexes comme pouvoir jouer au tennis, au golf, de faire des triathlons, du yoga, de chasser des animaux et même des trésors, ainsi que pleins d'autres loisirs tout aussi.Il est possible désormais d'acheter des ports et des aérodromes, en plus des habituels garages, pour y ranger les véhicules volés ou achetés sur internet.